Citations

Ils ne suffit pas de naître d’une même mère où d’un même père pour s’aimer mais il suffit d’un coeur bien disposé, immense pour contenir cet amour quand t’offrent à toi, l’amour est un labyrinthe dans un océan d’amour, j’ai peut être plein des défauts mais mon cœur à plein de considéreration pour toi …

Mon beau continent l’Afrique

 » oh mon beau continent l’Afrique toujours colonisé politiquement quant est tu t’es lèvera de tes cendré , privé de ta liberté de parole dans ce monde, on te croyait indépendant économiquement, financièrement parmis c’est grandes nations et l’as tu est toujours sous la joug de la colonisation, quant est mon beau continent l’Afrique ton peuples continuera de souffrir de tout ses fléaux qui lui miné, la guerre , la famine , la discrimination raciales, la sécheresse économique et la pauvrette qui le gangrènais, quant est tu te lèvera de cette crucification mental, idéologique, monétaire mon beau continent !                                          Oh l’Afrique berceau de l’humanité, terre d’espoir, réveille toi de cette handicap qui te paralysé de jours en jours, mon beau continent quelle est ton véritable identité dans ce monde ton peuples périr en Méditerranée où est tu pour les sauvés de leurs angoisses, de leurs désespoir, douleurs et de leurs misère, n’écoutent tu pas les crier de leurs souffrance où désespoir, de nos cœurs meurtrier qui saigné de douleur, d’amertume de nos frères et soeurs disparu, réveille toi entre les morts mon beau continent Africains, tu est la source qui jaillit dans le dessert, luttons ensemble enfants d’Afrique pour notre liberté financière, économique, spirituelle, les enfants d’Afrique enlevant ensemble cette masque qui nous aveugles depuis les siècles, aimons nous les unes autres et triomphant ensemble de cette Ego qui nous miné  » Samba HP

La mort

Oh la mort qui est tu !

Toi qui épi où honte nos nuits, nos réveille qui est tu !

Toi qui inspire la crainte, la certitude et plein de mystère qui est tu vraiment la mort !

Oh la mort moi qui te guette chaque jour à mon réveil où est tu !

Toi qui est si silencieuse comme un serpent !

Toi qui vient hôte nos vies comme un vulgaire voleur !

Toi qui modifie les cours des histoires !

Toi qui crée les divisions dans nos familles , nos cœurs sans te soucier du désastre que tu cause dans nos  vie !

Oh toi la mort qui est si orgueil, toi qui jalousie les être vivant des leurs naissance !

Toi qui est mon compagnon de l’ombre qui m’observe de Loin si méfiant et la source des tout nos malheur !

Oh mon cher ami la mort toi qui est grave sur notre peau des notre naissance je te dédicace cette poésie de mes souffrance des mes être qui sont très chers à mon âme meurtri !

Oh mon cher ami la mort si vous étiez fidèle vous serez l’amant la plus convoité de l’univers !

Oh mon cher ami la mort j’ai porte mes plus beaux habits avant que tu as arrivé et l’as tu n’est que insignifiant !

Oh mon cher ami malgré les louanges que les êtres humains vous accorderez, vous êtes toujours nuisibles comme du poisson !

Est ce que la mort n’est que le reflet de notre pensé !

A quoi sert nos vies sans la mort !

Samba HP

Créez un site Web gratuitement avec WordPress.com.
Commencer